18 septembre 2018

ICEDA : l'amour du risque ?



Comme de nombreux lyonnais, j'aime la région du Bugey, ses villes, ses paysages que l'on voit depuis l'esplanade du Gros Caillou.

J'apprécie nettement moins le projet ICEDA - au cœur de la centrale du Bugey - conduit par EDF et qui consiste à stocker 2000 tonnes de produits radioactifs en provenance de plusieurs centrales françaises, le tout à 45 mètres du Rhône et à 20 km des principales nappes phréatiques qui alimentent Lyon et sa métropole !



Le 25 novembre 2017, j'avais parlé de ce projet, opérationnel depuis janvier dernier, au président de la Métropole qui semblait en ignorer l'existence. Durant le Conseil d'arrondissement du 5 décembre, David Kimelfeld m'écrivait qu'il avait saisi oralement le préfet et m'indiquait sa volonté d'écrire au PDG d'EDF.

Ces informations étaient évidemment réconfortantes mais, depuis cette date, je n'avais plus de nouvelles.

Aussi ai-je adressé, le 27 mars dernier, le courrier recommandé ci-dessous au préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

En juin, l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a bien voulu m'accorder une réponse, en lieu et place du représentant de l'Etat. Cependant, cette réponse technique (cf. infra) ne me satisfait pas et n'apaise pas mes craintes. 

La  décision très récente de la Métropole de demander son adhésion à la Commission locale d'information de la centrale nucléaire du Bugey - à l'instar de Genève - semble toutefois attester d'une prise de conscience de la part de ses dirigeants et de certains élus écologistes que le débat sur l'environnement ne peut se limiter à de sempiternelles interventions sur les couches lavables et que, sauf à avoir l'amour du risque, des démarches doivent être menées pour s'assurer de la pertinence de cette installation.

Vous pouvez compter sur moi pour suivre cette affaire et vous tenir informés. 



[Ci-après le texte de la lettre recommandée]

"Monsieur le préfet,

Elu de la Ville de Lyon, conseiller d’arrondissement de la Croix-Rousse, je me permets d’appeler votre bienveillante attention sur l’entreposage de très importantes quantités de déchets radioactifs sur le site de la centrale nucléaire du Bugey, à proximité immédiate du Rhône et en amont des champs de captage d’eau potable situés à Vaulx-en-Velin et de Rillieux-la-Pape, principales sources d'alimentation de Lyon et de la Métropole.

La création de cette installation de 8000 m2 qui recevra à terme plus de 2000 tonnes de déchets, issus de neuf réacteurs français (dont Bugey 1) en cours de déconstruction, à moins de 45 mètres du fleuve, a été autorisée par le décret du 23 avril 2010.

Toutefois, l’histoire récente montre - si nécessaire - que les lois et décrets n’ont jamais neutralisé les risques, en particulier nucléaires, alors qu’en matière de protection des populations et à mesure qu’on se rapproche des grandes agglomérations, il convient de rechercher une assurance de plus en plus raisonnable.

Cette « Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés » (ICEDA), dite temporaire mais néanmoins prévue pour durer cinquante ans, est-elle raisonnable alors que la zone géographique est connue pour son exposition aux risques sismiques – sans compter les risques inhérents à ce type de technologie dans le contexte actuel ? Est-il raisonnable de rajouter du risque aux risques, sachant que la centrale du Bugey figure déjà parmi les plus anciennes et que des associations ont porté plainte récemment à l’encontre d’EDF pour une importante fuite de tritium qui serait consécutive à une accumulation de dysfonctionnements sur ce site ?

Mes inquiétudes sont renforcées du fait que Lyon, situé à vingt-neuf kilomètres au plus proche du CNPE du Bugey n’intègre pas – malgré une mesure d’élargissement récente - le périmètre du Plan Particulier d’Intervention (PPI) associé et que ses 520 000 habitants ne bénéficieraient pas, en cas d’accident majeur, d’un plan d’actions qui prévoit notamment l’information immédiate des populations et l’ingestion de comprimés d’iode stable, pré-distribués. Il en est de même pour la grande majorité des habitants de la Métropole.

Parce que je ne doute pas que vous avez envisagé les conséquences funestes et durables que pourraient engendrer une fuite et/ou un déversement de matière radioactive à vie longue dans le Rhône pour la troisième agglomération de France et l’ensemble de l’axe rhodanien, je vous saurais gré de bien vouloir m’apporter des éléments d’information de nature à apaiser mes craintes et celles de nos concitoyens.

Je vous prie de croire, Monsieur le préfet, en l’expression de ma très haute considération."



[Ci-après la Réponse de l'Autorité de Sûreté Nucléaire]





16 septembre 2018

Conseil d'arrondissement du 11 septembre 2018

 
Le 11 septembre 2018 à 19 heures 30 s'est tenu en mairie le Conseil d'arrondissement de la Croix-Rousse. 

Des projets de délibération étaient soumis au vote consultatif du Conseil (voir les documents publics). 

Parmi les dix-huit projets de délibération soumis pour avis, nous sommes intervenus sur huit dossiers. 

Présenté par Mme Sylvie Abdel Kader Selmi : 


4-18-527-28637 - Attribution de subventions de fonctionnement à des associations dans le cadre du dispositif national Ville Vie Vacances Programmation complémentaire 2018 pour un montant total de 7 650 euros Autorisation de solliciter une subvention de 56 000 euros auprès de l'Etat au titre de l'année 2018 pour ce dispositif.

Marie Guyon est intervenue pour demander le nombre de jeunes en 2017 concernés dans notre arrondissement par cette action. La réponse nous sera communiquée ultérieurement. 

Nous avons voté pour. Elle a été approuvée à l'unanimité.

Présenté par Mme Sylvie Palomino : 

4-18-531-28640 - Attribution de subventions de fonctionnement général à 13 associations gestionnaires de centres sociaux de Lyon et à l'Arche de Noé au titre de l'année 2018 pour un montant total de 1 112 843 euros - Approbation et autorisation de signature des conventions d'application avec chacune des associations gestionnaires - Modification du montant de la subvention de fonctionnement attribuée à l'association Kafête ô mômes au titre de l'année 2018

Marie Guyon est intervenue sur ce dossier, suite aux récentes grèves de personnel, pour s'informer de la situation financière des centres sociaux et l'évolution du climat social au sein de ces établissements. M. Christophe Dercamp lui a répondu qu’il y avait un dialogue en cours et que la situation était désormais plus sereine. Espérons-le. 

Nous avons voté pour. Elle a été approuvée à l'unanimité.

4-18-533-28730 - Approbation de la programmation PEDT 2018/2019 : Temps scolaire - Temps périscolaire et CEL/CLAS/REAPP 

4-18-534-28729 - Renouvellement du Projet éducatif territorial de la Ville de Lyon (PEDT) - Autorisation de signer la convention PEDT 2018-2021

Sur ces deux dossiers, Emmanuel Hamelin est intervenu pour signifier notre abstention, pour les raisons suivantes : sur deux points du PEDT (tarification des activités péri-scolaires et règlement intérieur), les conseils d'arrondissement n'ayant pas été consultés, nous ne voyons aucune cohérence à ce qu'ils le soient maintenant. Nous regrettons par ailleurs le "saucissonnage" (c'est une spécialité lyonnaise) des délibérations qu'on nous présente depuis des mois. Enfin, la rentrée scolaire ayant eu lieu le 3 septembre, cette demande intervient a posteriori et n'a pas de sens sur le plan démocratique. 

Je rappelle que nous nous sommes opposés en Conseil municipal aux propositions de tarification des activités péri-scolaires qui peuvent s'élever, selon le nombre d'enfants et les conditions de revenu du ménage, à plus de 2000 euros par an. 

De façon générale, nous trouvons calamiteuse la conduite de ce dossier, faite de volte-face mémorables et de reniements successifs : nous souhaitons donc rester à l'écart de ce dossier.

Nous nous sommes abstenus. Elles ont été approuvées à la majorité.

4-18-535-28728 - Approbation d'une convention relative à l'accueil et à la mise à disposition du service de restauration scolaire de l’école primaire privée Saint Denis (Lyon 4e) pour les enfants des écoles publiques du 1er degré, Les Petits Canuts et Commandant Arnaud (Lyon 4ème) 

Marie Guyon est intervenue en ces termes : "on ne peut que se réjouir d'un partenariat entre écoles publique et privée, pour le bien-être des enfants. Cependant, quelques questions : ce dispositif entrant en vigueur début novembre, comment cela se passera-t-il d'ici aux vacances de la Toussaint ? Pourquoi cette solution n'a-t-elle pas été proposée dès la rentrée scolaire?".

Mme Palomino lui a répondu que la situation était tenable jusqu'à cette date. 

Nous avons voté pour. Elle a été approuvée à l'unanimité.

4-18-536-28668 - Opération n°04034025 EAJE Hénon -Travaux de mise en conformité - 87, rue Hénon à Lyon 4ème 

Marie Guyon est intervenue pour connaître l'impact sur le fonctionnement de la crèche.

Présenté par M. Geoffroy Bertholle :

4-18-537-28756 - Approbation dune convention entre la Ville de Lyon et l'association Hélix pour la mise à disposition de locaux à titre gratuit situés 6-8 rue Ruplinger à Lyon 4ème.

Marie Guyon est intervenue pour demander si ce partage d''un équipement avec une association supplémentaire ne posait pas de difficultés aux associations déjà utilisatrices. Il semblerait que non. 

Nous avons voté pour. Elle a été approuvée à l'unanimité.

Présenté par Mme Virginie Varenne :

4-18-539-28259 - Attribution d’une subvention de 30 000 euros à l’Union des Commerçants et Artisans Croix-Roussiens - Association Lyon Côté Croix-Rousse pour la mise en oeuvre du programme d’actions 2018 - Approbation dune convention.

Je suis intervenu pour dire notre soutien au maintien de cette subvention et demander les raisons de la baisse du budget de l'association, alors même qu'elle compte un adhérent supplémentaire. Mme Varenne m'a indiqué que cette baisse est liée aux aléas climatiques qui ont affecté de nombreuses manifestations de l'organisation l'année dernière. 

Nous avons voté pour. Elle a été approuvée à l'unanimité.

Présenté par M. Christophe Dercamp : 

4-18-542-28517 - Subventions aux associations développant des actions auprès des personnes âgées (animation, développement réseau, aides ménagères), pour un montant de 162 250 euros - Approbation et autorisation de signer les conventions de financement.

Je suis intervenu pour m'étonner de la forte baisse (de - 47% à - 54%)  des subventions accordées aux associations apportant une aide ménagère aux personnes âgées de l'arrondissement, alors qu'en parallèle, on passe de 1620 à 12 000 euros (+700%) pour une association intervenant sur la thématique "spectacles clownesques"...

Christophe Dercamp m'a répondu et confirmé que cette baisse devrait être compensée par la Métropole de Lyon. J'espère qu'elle le sera entièrement. 

Nous avons voté pour. Elle a été approuvée à l'unanimité.

Présenté par M. David Kimelfeld : 

4-18-544-28635 - Dotations aux arrondissements pour l’année 2019 - Direction Générale des Services.

Nous nous sommes abstenus, comme chaque année, notre groupe n'ayant pas voté le budget municipal.

Nous nous sommes abstenus. Elle a été approuvée à la majorité.

*
 *  * 

Lors des questions diverses, j'ai interrogé Virginie Varenne, conseillère déléguée à la sécurité, à la prévention et à la tranquillité en ces termes : "Le 5 septembre dernier, dans la matinée, une habitante de la rue du Chariot d'or s'est retrouvée face à face avec un cambrioleur devant son appartement. Alertés par ses cris, des témoins se sont lancés à sa poursuite, l'ont intercepté et l'on maîtrisé jusqu'à l'arrivée de la police, pour reprendre les mots du Progrès dans son édition du lendemain. Ce genre d'expérience est fortement désagréable voire traumatisante : vous en conviendrez. Trois questions : avons-nous une idée du nombre de cambriolages, de tentatives de cambriolages, sur le 4° arrondissement ? Est-ce que cela empire ou s'améliore : quelle est la tendance ? Quels sont les moyens actuellement mises en oeuvre pour garantir la sécurité des biens et des personnes ? "

David Kimelfeld est intervenu en des termes très ouverts et rassurants, indiquant son souhait que nous consacrions une réunion prochainement à ce sujet. J'attends toutefois des réponses chiffrées, donnant une tendance sur le mandat (depuis mars 2014).

Etienne Tête a souligné la relativité des chiffres en matière de crimes et délits d'un pays à l'autre, leur amélioration depuis des décennies (- 65% ?) et le fait que les seuls qu'on puisse comparer sont les homicides volontaires : nous voici rassurés.



La séance a été levée peu avant 21 heures.


15 septembre 2018

Rétrospective été 2018



Quelques photos pour une rapide rétrospective printemps-été 2018 : 



15 septembre - Rentrée des scouts-guides de France du groupe Saint Vincent Croix-Rousse




9 septembre - Inauguration en chansons de l'atelier Mattelon, 10 rue Richan à la Croix-Rousse



8 septembre - République de Canuts : suites des vendanges 
sur la grande place de la Croix-Rousse avec le président Gérard Truchet et ses ministres.



1er septembre - République de Canuts : les vendanges 2018 ! 



1er septembre - Au forum des associations du 4ème 
avec Anaïs Lancien, présidente d'AnimaChanson.



28 juillet - Avec Gaëtan Puaud et les bénévoles du Festival Messiaen
 au Pays de la Meije (Hautes-Alpes) : préparation et organisation...



18 juillet - Sortie du 28ème bulletin de l'Esprit Canut avec de beaux articles, 
notamment sur Jean Laurent, inventeur lyonnais du tissu Elastiss.




17 juillet - obsèques de Gaby Caillet en l'église Saint-Denis.


Avec Gaby en 2014


13 juillet - Au défilé.



30 juin - A Festi'Momes dans le parc Popy à la Croix-Rousse



20 juin - Inauguration des travaux de rénovation de l'église Saint-Augustin, 
avec l'ensemble paroissial La Croix-Rousse



14 mai  - Bilan d'étape du programme de développement économique 
de la Métropole de Lyon.


Mai 2018  - Une maison de moins, un immeuble de plus. 
.  


25 avril  - Rencontre avec Hervé Morin, président de la Region Normandie, 
sur le thème des Territoires.


25 avril  - Aux Brandons de la République des Canuts,
avec le Lions Club de la Croix-Rousse

(...)